BOOK

Un article sur le choix de la robe de mariée

Diapositive1

AGENCE | ESKIMOZ

 

La robe de mariée, une multitude de formes et de choix

« Ce sera celle-là ». Certaines ont un coup de cœur et lorsqu’elles enfilent la première robe de mariée, cela s’impose comme une évidence. Pour d’autres en revanche, les essayages se suivent et se ressemblent, laissant leur lot d’inquiétudes et de doutes dans l’esprit de la future mariée. Quelle petite fille n’a jamais rêvé sa robe de mariée au détail près ? Mais quand approche le jour J, il faut savoir y renoncer si elle ne vous met pas en valeur. Ce serait dommage d’entendre à la sortie de la cérémonie « Oh ! La jolie meringue ». Alors peut-être faut-il prendre en compte quelques critères pragmatiques pour ne pas se tromper.

 

QUELQUES INDICES POUR CHOISIR SA ROBE DE MARIEE

  • La région et la saison

Une mariée qui tombe dans les pommes, c’est très romantique. Mais cela peut être aussi très gênant. On ne choisira pas les mêmes matières pour un mariage dans le sud de la France ou pour un mariage en Normandie. De la même manière, si l’on choisit une date en décembre, il conviendra d’adapter sa robe de mariage afin de ne pas voir les températures hivernales gâcher sa journée.

  • Le lieu

Une mariée qui ne passe pas entre les tables détruirait le mythe de la jeune femme la plus élégante de la soirée. Si vous recevez vos invités dans des salons feutrés où l’espace est restreint, peut-être faudra-t-il privilégier une robe de mariage fluide et légère. Si votre réception a lieu en plein air ou dans une tente montée par un traiteur, vous pouvez jeter votre dévolu sur une robe plus volumineuse, pourquoi pas avec une traîne.

  • La morphologie

Il est souvent difficile de se voir telle que l’on est. Invitez vos bonnes amies ou votre maman à vos essayages. Leur regard extérieur vous guidera pour identifier les formes qui vous mettent en valeur. Décolletée devant ou dans le dos, épurée ou avec des empiècements de dentelle, près du corps ou plus blousante, avec ou sans manches… Chaque détail compte.

  • Le marié

Même si c’est une surprise pour lui, il est risqué de le négliger. Si votre mari est une brindille ou petit en taille, veillez à choisir une robe de mariée qui sera équilibrée. Il ne s’agit pas de ressembler à une armoire à glace à côté de lui. A l’inverse, s’il a un physique de rugbyman, faites en sorte d’exister de façon harmonieuse à ses côtés. Tout est une question de proportions. Ses goûts comptent également. S’il a horreur de la dentelle et des strass, écartez immédiatement la robe sirène.

 

OSEZ L’INNOVATION

Si vous ne vous sentez pas à l’aise dans une robe longue, ne vous forcez pas à respecter cette convention. Une jolie mariée est avant tout une mariée à l’aise dans ses escarpins. Ces dernières années, on a vu de nouveaux formats de robe de mariée apparaître.

  • La robe au-dessus de la cheville offre un look rétro et davantage d’aisance pour celles qui voudront danser toute la soirée.
  • La combi-pantalon apporte sa touche masculin-féminin et si l’on n’ose pas se lancer pour une cérémonie religieuse, elle peut se révéler parfaite pour un mariage civil.
  • La couleur n’est pas interdite. Pour preuve, on a déjà vu une mariée imposer à ses invités un dress code blanc et arriver dans une robe… vert pomme.

L’essentiel est probablement de choisir la robe de mariée qui vous ressemble et dans laquelle vous vous sentirez à l’aise toute la journée. Si votre mari retombe amoureux et que vos proches vous retrouvent telle qu’ils vous connaissent, c’est certainement que vous portez la parfaite robe de mariée.

error: